Votre compte

Paradoxe sur l'enseignant


Selon certains auteurs, le maître dans sa classe se devrait d’être « authentique » ! Hubert Hannoun ne partage pas ce point de vue. Pour lui, l’enseignant se trouve dans la situation de l’acteur illustrée par le Paradoxe sur le comédien de Diderot. Tous deux ont un message – leçon ou texte – à faire passer auprès d’un public – élèves ou spectateurs – Et ce message sera mieux transmis si l’un et l’autre parviennent à la maîtrise d’eux-mêmes, sans se laisser envahir par leurs émotions. Il existe, en effet, deux types d’enseignants : le maître-marionnette et le maître-comédien. Le premier est mené, le plus souvent à son insu, par les pressions de son environnement et par ses propres pulsions. Le second, par contre, grâce à une claire conscience de ce qu’il est et de ce qu’il fait, parvient à une maîtrise de soi qui lui permet de décider de son comportement afin de l’adapter à la problématique du groupe-classe. Hubert Hannoun, en se fondant sur les recherches récentes réalisées sur les comportements des enseignants, montre que l’attitude du maître-comédien est à la fois inévitable et souhaitable. Elle est inévitable pour limiter les effets de sa subjectivité. Elle est souhaitable pour établir des relations positives avec ses élèves et leur transmettre le message scolaire. C’est, de plus, à ce prix que l’enseignant parviendra à sa propre autonomie. Mais comment devenir un maître-comédien ? En réponse à cette question, Hubert Hannoun propose une formation des maîtres qui réclame, en sus de l’enrichissement de leur culture et de l’apprentissage des modalités de sa transmission, une formation d’acteur facilitant la conscience de soi et la maîtrise des attitudes, des gestes et de la voix.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Paradoxe sur l'enseignant”

Fiche technique

Résumé

Selon certains auteurs, le maître dans sa classe se devrait d’être « authentique » ! Hubert Hannoun ne partage pas ce point de vue. Pour lui, l’enseignant se trouve dans la situation de l’acteur illustrée par le Paradoxe sur le comédien de Diderot. Tous deux ont un message – leçon ou texte – à faire passer auprès d’un public – élèves ou spectateurs – Et ce message sera mieux transmis si l’un et l’autre parviennent à la maîtrise d’eux-mêmes, sans se laisser envahir par leurs émotions. Il existe, en effet, deux types d’enseignants : le maître-marionnette et le maître-comédien. Le premier est mené, le plus souvent à son insu, par les pressions de son environnement et par ses propres pulsions. Le second, par contre, grâce à une claire conscience de ce qu’il est et de ce qu’il fait, parvient à une maîtrise de soi qui lui permet de décider de son comportement afin de l’adapter à la problématique du groupe-classe. Hubert Hannoun, en se fondant sur les recherches récentes réalisées sur les comportements des enseignants, montre que l’attitude du maître-comédien est à la fois inévitable et souhaitable. Elle est inévitable pour limiter les effets de sa subjectivité. Elle est souhaitable pour établir des relations positives avec ses élèves et leur transmettre le message scolaire. C’est, de plus, à ce prix que l’enseignant parviendra à sa propre autonomie. Mais comment devenir un maître-comédien ? En réponse à cette question, Hubert Hannoun propose une formation des maîtres qui réclame, en sus de l’enrichissement de leur culture et de l’apprentissage des modalités de sa transmission, une formation d’acteur facilitant la conscience de soi et la maîtrise des attitudes, des gestes et de la voix.

Biographie d’Hubert Hannoun

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire