Votre compte

Qu’est-ce qu’une discipline ?


Quelle est la signification des frontières entre les disciplines scientifiques ? Quelle est l’utilité de leur classification au sein d’un système unifié ? Les intérêts disciplinaires divergents s’affrontent dans un débat politique, ici examiné. L’enjeu varie, selon que l’on veut décrire l’identité sociale, l’identité professionnelle ou l’identité épistémologique des savoirs spécialisés, qui sont enseignés aujourd’hui dans les universités ou catalogués dans les institutions de recherche. Le tableau d’un « système » des disciplines, qui composait harmonieusement aux XIXe et XXe siècles la diversité des pratiques avec l’unité épistémologique de la rationalité scientifique, a été bouleversé dans toutes ses dimensions par les développements internes de l’histoire des sciences comme par la multiplication de leurs fonctions symboliques et économiques. Le débat politique où s’affrontent aujourd’hui des intérêts disciplinaires divergents gagne à être éclairé par un examen, à la fois épistémologique et sociologique, des liens entre « paradigmes », institutions et innovations scientifiques, méthodes de recherche et structures d’objets.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Qu’est-ce qu’une discipline ?”

Fiche technique

Résumé

Quelle est la signification des frontières entre les disciplines scientifiques ? Quelle est l’utilité de leur classification au sein d’un système unifié ? Les intérêts disciplinaires divergents s’affrontent dans un débat politique, ici examiné. L’enjeu varie, selon que l’on veut décrire l’identité sociale, l’identité professionnelle ou l’identité épistémologique des savoirs spécialisés, qui sont enseignés aujourd’hui dans les universités ou catalogués dans les institutions de recherche. Le tableau d’un « système » des disciplines, qui composait harmonieusement aux XIXe et XXe siècles la diversité des pratiques avec l’unité épistémologique de la rationalité scientifique, a été bouleversé dans toutes ses dimensions par les développements internes de l’histoire des sciences comme par la multiplication de leurs fonctions symboliques et économiques. Le débat politique où s’affrontent aujourd’hui des intérêts disciplinaires divergents gagne à être éclairé par un examen, à la fois épistémologique et sociologique, des liens entre « paradigmes », institutions et innovations scientifiques, méthodes de recherche et structures d’objets.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire