Votre compte

Quo Vadis ?


Quo Vadis ?

Henryk Sienkiewicz

Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

Quo vadis ? est un roman historique de l'écrivain publié en feuilleton dans la Gazeta Polska à partir de mars 1895. Quo vadis ? (qui signifie en latin « Où vas-tu ? ») dépeint les persécutions que les chrétiens ont subies sous Néron au Ier siècle en racontant l’histoire des amours d’un patricien, Marcus Vinicius, et d’une jeune femme chrétienne, Callina, surnommée Lygie. Le titre évoque la question qu’aurait posée saint Pierre fuyant Rome et rencontrant Jésus-Christ portant sa croix : « Quo vadis, Domine ? » (« Où vas-tu, Seigneur ? »). Sienkiewicz transpose en fait l’oppression russe sur la Pologne alors divisée, le tsar représenté par Néron. Sienkiewicz, lors de ses séjours en Italie, se réunissait en effet avec des résistants polonais à Rome dans une chapelle sur la via Appia, lieu où aurait été prononcé le « Quo vadis... ? » .

Quo vadis ? vaudra à Sienkiewicz de recevoir en 1905 le prix Nobel de littérature. Source : Wikipédia

Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

Ce livre est classé dans les catégories :

0,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Quo Vadis ?”

Fiche technique

Résumé

Quo Vadis ?

Henryk Sienkiewicz

Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

Quo vadis ? est un roman historique de l'écrivain publié en feuilleton dans la Gazeta Polska à partir de mars 1895. Quo vadis ? (qui signifie en latin « Où vas-tu ? ») dépeint les persécutions que les chrétiens ont subies sous Néron au Ier siècle en racontant l’histoire des amours d’un patricien, Marcus Vinicius, et d’une jeune femme chrétienne, Callina, surnommée Lygie. Le titre évoque la question qu’aurait posée saint Pierre fuyant Rome et rencontrant Jésus-Christ portant sa croix : « Quo vadis, Domine ? » (« Où vas-tu, Seigneur ? »). Sienkiewicz transpose en fait l’oppression russe sur la Pologne alors divisée, le tsar représenté par Néron. Sienkiewicz, lors de ses séjours en Italie, se réunissait en effet avec des résistants polonais à Rome dans une chapelle sur la via Appia, lieu où aurait été prononcé le « Quo vadis... ? » .

Quo vadis ? vaudra à Sienkiewicz de recevoir en 1905 le prix Nobel de littérature. Source : Wikipédia

Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

Biographie d’Henryk Sienkiewicz

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire