Votre compte

Quo vadis?


Rome, Ier siècle de notre ère. Néron règne en maître absolu sur l’Empire. Alors que complots, débauches, banquets, orgies et jeux de pouvoir sont l’ordinaire de la haute société, le nouveau culte chrétien arrivé de Palestine essaime dans les bas-fonds. Au centre de cette rencontre frontale entre l’ancien monde païen et le monothéisme qui vient, naît un amour impossible entre la princesse barbare, mais néanmoins chrétienne, Lygie, et le noble Romain Marcus Vinicius.

Quo vadis ? (qui signifie en latin « Où vas-tu ? ») est un chef-d’œuvre du péplum qui met en scène le brillant Sénèque et le sceptique arbitre des élégances, auteur du Satyricon, Pétrone.

Né en 1846 à Wola Okrzejska, en Pologne, Henryk Sienkiewicz commence sa carrière comme journaliste. Il entame en 1883 la rédaction de la trilogie de ses grands romans nationaux Par le fer et par le feu, Le Déluge et Messire Wolodyjowski dans lesquels il fait revivre la Pologne du xviie siècle. Devenu le plus grand romancier polonais de son époque, Sienkiewicz écrit deux romans de mœurs, Sans dogme et La Famille Polaniecki, puis commence, en mars 1895, la publication en feuilleton du fameux Quo vadis ? dans la Gazeta Polska, journal pour lequel il avait travaillé lorsqu’il était plus jeune. Ce roman lui vaudra le prix Nobel de littérature en 1905. Henryk Sienkiewicz revient ensuite à l’histoire de la Pologne avec Les Chevaliers Teutoniques, considéré comme sa dernière grande œuvre puis il se réfugie en Suisse, à Vevey, pendant la Première Guerre mondiale d’où il organise des secours pour ses frères polonais. Il meurt d’une embolie en 1916 avant d’avoir eu la joie d’assister à la résurrection de la Pologne, pour laquelle il avait tant combattu. Ses cendres retourneront en Pologne libre en 1924.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Quo vadis?”

Fiche technique

Résumé

Rome, Ier siècle de notre ère. Néron règne en maître absolu sur l’Empire. Alors que complots, débauches, banquets, orgies et jeux de pouvoir sont l’ordinaire de la haute société, le nouveau culte chrétien arrivé de Palestine essaime dans les bas-fonds. Au centre de cette rencontre frontale entre l’ancien monde païen et le monothéisme qui vient, naît un amour impossible entre la princesse barbare, mais néanmoins chrétienne, Lygie, et le noble Romain Marcus Vinicius.

Quo vadis ? (qui signifie en latin « Où vas-tu ? ») est un chef-d’œuvre du péplum qui met en scène le brillant Sénèque et le sceptique arbitre des élégances, auteur du Satyricon, Pétrone.

Né en 1846 à Wola Okrzejska, en Pologne, Henryk Sienkiewicz commence sa carrière comme journaliste. Il entame en 1883 la rédaction de la trilogie de ses grands romans nationaux Par le fer et par le feu, Le Déluge et Messire Wolodyjowski dans lesquels il fait revivre la Pologne du xviie siècle. Devenu le plus grand romancier polonais de son époque, Sienkiewicz écrit deux romans de mœurs, Sans dogme et La Famille Polaniecki, puis commence, en mars 1895, la publication en feuilleton du fameux Quo vadis ? dans la Gazeta Polska, journal pour lequel il avait travaillé lorsqu’il était plus jeune. Ce roman lui vaudra le prix Nobel de littérature en 1905. Henryk Sienkiewicz revient ensuite à l’histoire de la Pologne avec Les Chevaliers Teutoniques, considéré comme sa dernière grande œuvre puis il se réfugie en Suisse, à Vevey, pendant la Première Guerre mondiale d’où il organise des secours pour ses frères polonais. Il meurt d’une embolie en 1916 avant d’avoir eu la joie d’assister à la résurrection de la Pologne, pour laquelle il avait tant combattu. Ses cendres retourneront en Pologne libre en 1924.

Biographie de Henryk Sienkiewicz

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire