Votre compte

Regard de femme


À quelque temps des présidentielles, les ambitions s’aiguisent, notamment celles qui opposent François Régent, ministre de l’Intérieur, transfuge de la gauche, à Lionel Marion, ancien Premier ministre. À Lyon, où il préside un banquet de notables locaux, Régent, s’écartant du discours qu’on lui a préparé, fait une déclaration fracassante : il a croisé le regard d’une femme qui lui a fait comprendre qu’on allait l’assassiner. Coup médiatique pour détourner l’opinion du marasme où sombrent le pays et ses dirigeants ou menace réelle ?

Pendant que la police enquête de son côté et la justice du sien en la personne de Clotilde Ferret, juge rigide et écolo, survient un fait-divers : la découverte place des Victoires, à Paris, du cadavre d’une jeune femme. Sur son portable, le numéro d’un proche du ministre. Y a-t-il un lien entre la victime et celle dont le regard, à Lyon, a littéralement fusillé le candidat à l’Élysée ?

Jean-Louis Debré plonge le lecteur au cœur de la basse politique et de ses relations avec police et justice. Mais la fièvre qui s’empare des hommes politiques à la veille d’une élection n’explique pas tout : politiques, policiers et juges ont aussi parfois des comptes personnels à régler. Un roman dont l’intrigue saisit le lecteur pour ne plus le lâcher.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Regard de femme”

Fiche technique

  • Auteur : Jean-Louis Debré
  • Éditeur : Fayard
  • Date de parution : 29/09/10
  • EAN : 9782213661070
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 300
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

À quelque temps des présidentielles, les ambitions s’aiguisent, notamment celles qui opposent François Régent, ministre de l’Intérieur, transfuge de la gauche, à Lionel Marion, ancien Premier ministre. À Lyon, où il préside un banquet de notables locaux, Régent, s’écartant du discours qu’on lui a préparé, fait une déclaration fracassante : il a croisé le regard d’une femme qui lui a fait comprendre qu’on allait l’assassiner. Coup médiatique pour détourner l’opinion du marasme où sombrent le pays et ses dirigeants ou menace réelle ?

Pendant que la police enquête de son côté et la justice du sien en la personne de Clotilde Ferret, juge rigide et écolo, survient un fait-divers : la découverte place des Victoires, à Paris, du cadavre d’une jeune femme. Sur son portable, le numéro d’un proche du ministre. Y a-t-il un lien entre la victime et celle dont le regard, à Lyon, a littéralement fusillé le candidat à l’Élysée ?

Jean-Louis Debré plonge le lecteur au cœur de la basse politique et de ses relations avec police et justice. Mais la fièvre qui s’empare des hommes politiques à la veille d’une élection n’explique pas tout : politiques, policiers et juges ont aussi parfois des comptes personnels à régler. Un roman dont l’intrigue saisit le lecteur pour ne plus le lâcher.

Biographie de Jean-Louis Debré

Député, ancien ministre, ancien président de l'Assemblée nationale, actuel président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré est également l'auteur d'ouvrages historiques (Les Oubliés de la République, Fayard, 2008, Dynasties républicaines, Fayard, 2009) et de romans policiers, dont Quand les brochets font courir les carpes, paru aux éditions Fayard en 2008 et réimprimé six fois.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire