Votre compte

Retour sur les États généraux du Canada français


Entre histoire et mémoire, entre passé et présent,les États généraux du Canada français représentent plus que ce qui a été dit et fait lors des assises tenues de 1966 à 1969 à Montréal : ils informent sur ce que sont devenues les relations entre communautés francophones, jusqu’à fournir la mesure de leur identité contemporaine et celle de leur avenir partagé. Au-delà de leur place tristement célèbre dans l’historiographie et la con­s­cience collective comme symbole de l’éclatement du Canada français, que retient-on des États généraux du Canada français, près de cin­quante ans après leur tenue ? Qu’inspirent-ils aux regards contemporains comme constats, enjeux, stra­tégies, voire projets collectifs ? Que disent-ils de ce qu’a été le Canada fran­çais, de l’évolution de ses collectivités, des relations qu’elles nouent entre elles ? Que leur doivent le Québec et les francophonies canadiennes minoritaires ? Après une mise en perspective historique et sociologique des États géné­raux du Canada français, l’ouvrage revient sur leur réception dans la francophonie canadienne, plus variée selon les milieux sociaux qu’il est coutume de le penser. Il explore les configurations des rapports entre les communautés francophones au Québec et hors Québec, sous le signe de la francophonie canadienne et de la francophonie internationale, et dans le cadre de la nouvelle Constitution canadienne et des politiques de bilinguisme et de multiculturalisme. Il propose enfin une réflexion plus large sur le mode d’institutionnalisation propre aux nations minoritaires, sans État souverain.

Ce livre est classé dans les catégories :

22,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Retour sur les États généraux du Canada français”

Fiche technique

Résumé

Entre histoire et mémoire, entre passé et présent,les États généraux du Canada français représentent plus que ce qui a été dit et fait lors des assises tenues de 1966 à 1969 à Montréal : ils informent sur ce que sont devenues les relations entre communautés francophones, jusqu’à fournir la mesure de leur identité contemporaine et celle de leur avenir partagé. Au-delà de leur place tristement célèbre dans l’historiographie et la con­s­cience collective comme symbole de l’éclatement du Canada français, que retient-on des États généraux du Canada français, près de cin­quante ans après leur tenue ? Qu’inspirent-ils aux regards contemporains comme constats, enjeux, stra­tégies, voire projets collectifs ? Que disent-ils de ce qu’a été le Canada fran­çais, de l’évolution de ses collectivités, des relations qu’elles nouent entre elles ? Que leur doivent le Québec et les francophonies canadiennes minoritaires ? Après une mise en perspective historique et sociologique des États géné­raux du Canada français, l’ouvrage revient sur leur réception dans la francophonie canadienne, plus variée selon les milieux sociaux qu’il est coutume de le penser. Il explore les configurations des rapports entre les communautés francophones au Québec et hors Québec, sous le signe de la francophonie canadienne et de la francophonie internationale, et dans le cadre de la nouvelle Constitution canadienne et des politiques de bilinguisme et de multiculturalisme. Il propose enfin une réflexion plus large sur le mode d’institutionnalisation propre aux nations minoritaires, sans État souverain.

Biographie de Jean-François Laniel

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire