Votre compte

Revue des Deux Mondes juin 2019


Notre nouveau numéro abordera le thème de la haine française contre les élites, les riches, l’Etat, Paris... à travers l’histoire et différents personnages emblématiques (Voltaire, Marie-Antoinette...).

Il est en kiosque aujourd’hui, vendredi 24 mai et sera en librairie le 3 juin.

Dossier – Au cœur de la haine

Les haines hexagonales parRan Halévi

Ran Halévis’interroge sur les constituants historiques de la haine et sur ce qui en fait une singularité française. D’après lui, la haine fait partie de notre leg révolutionnaire.

De la « haine de soi » à la haine des élites (sur un impensé « petit-bourgeois ») parJacques de Saint Victor

La haine de soi est un trait marquant de la bourgeoisie du XXesiècle. Les années deux mille renversent la donne, seulement le retour d’une certaine forme de dignité de soi s’accompagne d’une haine des élites, analyseJacques de Saint Victor.

Marie-Antoinette Messaline parChantal Thomas

Marie-Antoinette est très tôt la cible de violents pamphlets : on voit en elle la cause de tout le mal moral et social.Chantal Thomasexplique pourquoi une telle aversion se focalise sur la reine, et non sur Louis XVI.

Paris-province, aux sources d’un ressentiment parOlivier Grenouilleau

On croyait le conflit Paris-province enterré. Les « gilets jaunes » ont fait ressurgir cette animosité.Olivier Grenouilleauexplore à travers l’histoire les relations entre Paris et les régions.

Entretien avecAldo Naouri: « Il n’y a pas d’éducation sans refoulement »

La haine est le propre de l’homme, affirmeAldo Naouri, toutes les cultures cherchent à la contenir. Les comportements agressifs des casseurs s’apparentent pour lui aux crises d’adolescents qui n’auraient pas renoncé à leur « illusoire toute-puissance infantile ».

La haine des juifs au nom des Lumières : le cas Voltaire parPierre-André Taguieff

Les Lumières sont considérées comme une période de luttes contre le fanatisme et l’antisémitisme. Il existe néanmoins une face sombre de cette époque qui vit des penseurs, tel Voltaire, nourrir les principes d’une judéophobie antique.

Et aussiAlain Minc, Robert Kopp, Olivier Cariguel, Jean-Pierre Naugrette, Jean-Paul ClémentetMarin de Viry.

Littérature

Meurtre dans une cathédrale parSébastien Lapaque

Sébastien Lapaquerevient sur l’incendie de Notre-Dame.

Inédit. Écrivaste parSophie Fontanel

Sophie Fontanelexprime son rapport à l’écriture et au statut d’écrivain.

Études, reportages et réflexions

L’impuissance stratégique de l’Occident au Moyen-Orient parRenaud Girard

Voyage dans une Syrie sous sanctions parFrédéric Pichon

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Revue des Deux Mondes juin 2019”

Fiche technique

Résumé

Notre nouveau numéro abordera le thème de la haine française contre les élites, les riches, l’Etat, Paris... à travers l’histoire et différents personnages emblématiques (Voltaire, Marie-Antoinette...).

Il est en kiosque aujourd’hui, vendredi 24 mai et sera en librairie le 3 juin.

Dossier – Au cœur de la haine

Les haines hexagonales parRan Halévi

Ran Halévis’interroge sur les constituants historiques de la haine et sur ce qui en fait une singularité française. D’après lui, la haine fait partie de notre leg révolutionnaire.

De la « haine de soi » à la haine des élites (sur un impensé « petit-bourgeois ») parJacques de Saint Victor

La haine de soi est un trait marquant de la bourgeoisie du XXesiècle. Les années deux mille renversent la donne, seulement le retour d’une certaine forme de dignité de soi s’accompagne d’une haine des élites, analyseJacques de Saint Victor.

Marie-Antoinette Messaline parChantal Thomas

Marie-Antoinette est très tôt la cible de violents pamphlets : on voit en elle la cause de tout le mal moral et social.Chantal Thomasexplique pourquoi une telle aversion se focalise sur la reine, et non sur Louis XVI.

Paris-province, aux sources d’un ressentiment parOlivier Grenouilleau

On croyait le conflit Paris-province enterré. Les « gilets jaunes » ont fait ressurgir cette animosité.Olivier Grenouilleauexplore à travers l’histoire les relations entre Paris et les régions.

Entretien avecAldo Naouri: « Il n’y a pas d’éducation sans refoulement »

La haine est le propre de l’homme, affirmeAldo Naouri, toutes les cultures cherchent à la contenir. Les comportements agressifs des casseurs s’apparentent pour lui aux crises d’adolescents qui n’auraient pas renoncé à leur « illusoire toute-puissance infantile ».

La haine des juifs au nom des Lumières : le cas Voltaire parPierre-André Taguieff

Les Lumières sont considérées comme une période de luttes contre le fanatisme et l’antisémitisme. Il existe néanmoins une face sombre de cette époque qui vit des penseurs, tel Voltaire, nourrir les principes d’une judéophobie antique.

Et aussiAlain Minc, Robert Kopp, Olivier Cariguel, Jean-Pierre Naugrette, Jean-Paul ClémentetMarin de Viry.

Littérature

Meurtre dans une cathédrale parSébastien Lapaque

Sébastien Lapaquerevient sur l’incendie de Notre-Dame.

Inédit. Écrivaste parSophie Fontanel

Sophie Fontanelexprime son rapport à l’écriture et au statut d’écrivain.

Études, reportages et réflexions

L’impuissance stratégique de l’Occident au Moyen-Orient parRenaud Girard

Voyage dans une Syrie sous sanctions parFrédéric Pichon

Biographie de Jean-Luc Macia

Richard Millet est écrivain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard). Frédéric Verger est né en 1959. Il enseigne le français dans un lycée de la banlieue parisienne. Arden est son premier roman.

Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris IV-Sorbonne, Michel Delon est un spécialiste du siècle des Lumières (en particulier de l'histoire des idées et de la littérature libertine) qu'il a décrit pendant des années dans Le Magazine Littéraire et continue de décrire dans diverses autres revues.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette époque, dont L'invention du boudoir, et l'éditeur, notamment, du Dictionnaire européen des Lumières (1997), des OEuvres de Sade et des Contes et romans de Diderot dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il a publié chez Albin Michel Le Principe de la délicatesse (2011) et Diderot, cul par-dessus tête (2013), pour lequel il a reçu le Prix littéraire Paris-Liège.


Patrick Kéchichian est né à Paris en 1951. Il est journaliste, critique littéraire et écrivain.

Laurent Gayard est docteur de la mention Études politiques de l’EHESS, professeur certifié d’histoire-géographie, professeur rattaché à l’IEP de Paris – Paris School of International Affairs (PSIA) et professeur d’histoire contemporaine et de culture générale en prépa IEP à l’Institut des sciences et techniques humaines (ISTH).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire