Votre compte

Revue des Deux Mondes novembre 2015


→ Grand entretien avec Umberto Eco : « La France a subi un choc qu’elle n’a pas digéré »

Umberto Eco évoque son amour de la littérature française et sa fascination pour le Moyen Âge qui, d’après lui, offre de nombreuses correspondances avec l’époque contemporaine. Fervent défenseur de l’Europe, il voit dans l’éducation et la culture des moyens de cimenter les peuples et de lutter contre les fondamentalistes. « Mais l’éducation peut prendre deux cents ans... »

Dossier : L’héritage Robespierre, terrorisme intellectuel, soupçon, complot

→Entretien avec Jean-Luc Mélenchon : « Le Parti de gauche est l’héritier de Robespierre »

Passionné par la période révolutionnaire, Jean-Luc Mélenchon défend bec et ongles Robespierre, « le sujet qui gratouille ». Faire de l’Incorruptible l’étendard de la violence est, pour lui, une aberration ; son influence est très prégnante sur le Front de gauche et sur d’autres courants politiques actuels. Robespierre appartient à notre identité républicaine.

→« Robespierre n’a pas eu lieu. Anatomie d’un cerveau reptilien » par Michel Onfray

Pour Michel Onfray, la vie de Robespierre se résume à un seul objectif : venger une humiliation adolescente. Le philosophe dresse un portrait peu amène du personnage, auteur de nombreux massacres, comme semblent l’oublier ses admirateurs. « On peut certes être robespierriste... Mais pourquoi diable les dévots de cette secte veulent-ils absolument passer sous silence la dictature de leur héros ? »

→« La France et l’esprit révolutionnaire » par Ran Halévi

Si la Terreur, l’idéologie révolutionnaire et le jacobinisme ont largement été étudiés, il n’en est guère de même pour l’esprit révolutionnaire. Ran Halévi comble cette lacune en définissant ses origines et ses caractéristiques.

→« La Terreur, une passion française » par Frédéric Mitterrand

Frédéric Mitterrand se demande pourquoi la Terreur, autrement dit l’appel au meurtre, bénéficie d’une telle indulgence en France.

→ Et aussi : Robert Kopp, Lucien Jaume, Thomas Branthôme, Hippolyte Taine, Marin de Viry

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Revue des Deux Mondes novembre 2015”

Fiche technique

Résumé

→ Grand entretien avec Umberto Eco : « La France a subi un choc qu’elle n’a pas digéré »

Umberto Eco évoque son amour de la littérature française et sa fascination pour le Moyen Âge qui, d’après lui, offre de nombreuses correspondances avec l’époque contemporaine. Fervent défenseur de l’Europe, il voit dans l’éducation et la culture des moyens de cimenter les peuples et de lutter contre les fondamentalistes. « Mais l’éducation peut prendre deux cents ans... »

Dossier : L’héritage Robespierre, terrorisme intellectuel, soupçon, complot

→Entretien avec Jean-Luc Mélenchon : « Le Parti de gauche est l’héritier de Robespierre »

Passionné par la période révolutionnaire, Jean-Luc Mélenchon défend bec et ongles Robespierre, « le sujet qui gratouille ». Faire de l’Incorruptible l’étendard de la violence est, pour lui, une aberration ; son influence est très prégnante sur le Front de gauche et sur d’autres courants politiques actuels. Robespierre appartient à notre identité républicaine.

→« Robespierre n’a pas eu lieu. Anatomie d’un cerveau reptilien » par Michel Onfray

Pour Michel Onfray, la vie de Robespierre se résume à un seul objectif : venger une humiliation adolescente. Le philosophe dresse un portrait peu amène du personnage, auteur de nombreux massacres, comme semblent l’oublier ses admirateurs. « On peut certes être robespierriste... Mais pourquoi diable les dévots de cette secte veulent-ils absolument passer sous silence la dictature de leur héros ? »

→« La France et l’esprit révolutionnaire » par Ran Halévi

Si la Terreur, l’idéologie révolutionnaire et le jacobinisme ont largement été étudiés, il n’en est guère de même pour l’esprit révolutionnaire. Ran Halévi comble cette lacune en définissant ses origines et ses caractéristiques.

→« La Terreur, une passion française » par Frédéric Mitterrand

Frédéric Mitterrand se demande pourquoi la Terreur, autrement dit l’appel au meurtre, bénéficie d’une telle indulgence en France.

→ Et aussi : Robert Kopp, Lucien Jaume, Thomas Branthôme, Hippolyte Taine, Marin de Viry

Biographie de Franz-Olivier Giesbert

Franz-Olivier Giesbert est romancier et journaliste. Il a notamment dirigé Le Nouvel Observateur, Le Figaro et Le Point, où il continue d'être éditorialiste. Renaud Girard, journaliste et essayiste, est l’un des correspondants de guerre les plus expérimentés en France. Professeur de stratégie à Sciences-Po, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le Moyen-Orient et sur l'art de la guerre asymétrique.

Laurent Gayard est docteur de la mention Études politiques de l’EHESS, professeur certifié d’histoire-géographie, professeur rattaché à l’IEP de Paris – Paris School of International Affairs (PSIA) et professeur d’histoire contemporaine et de culture générale en prépa IEP à l’Institut des sciences et techniques humaines (ISTH).

Richard Millet est écrivain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire