Votre compte

Revue des Deux Mondes septembre 2015


Poutine est-il notre ennemi ? Histoire d’une relation passionnelle entre la France et la Russie

Avec Hélène Carrère d’Encausse, Jean-Paul Clément, Hubert Védrine, Michel Eltchaninoff, Andreï Gratchev, Arnaud Kalika et Franz-Olivier Giesbert.

→ Grand entretien avec Hélène Carrère d’Encausse : « Poutine veut restaurer le génie national russe »

Hélène Carrère d’Encausse voit en Poutine l’héritier de tous les Romanov, et notamment du tsar Pierre le Grand, qui ont oscillé entre désir de réforme et repli nationaliste russe. L’historienne souligne une continuité dans la place qu’occupe la Russie au sein de l’Europe depuis le XVIIIe siècle.

→ Entretien avec Hubert Védrine « Poutine est aussi réfléchi et calculateur que réactif et viscéral »

Hubert Védrine critique notre vision caricaturale de Poutine : selon lui, le chef du Kremlin ne veut pas rétablir un Empire russe ni l’URSS mais laver l’humiliation de 1991 et rendre sa fierté au pays. S’il est difficile de créer un climat de confiance avec Poutine, l’Occident doit réinventer ses rapports avec la nouvelle Russie et la réintégrer comme partenaire sur le plan international.

→ Le brouillard manichéen de la relation franco-russe par Arnaud Kalika

Entre fascination et répulsion, le sujet russe scinde de plus en plus la classe politique et intellectuelle française. De Marine le Pen à Jean-Luc Mélanchon, Arnaud Kalika se penche sur les réseaux et les centres d’influence pro et anti-poutiniens en France.

→ Ivan Ilyine, l’inspirateur secret du poutinisme par Michel Eltchaninoff

Poutine se réfère souvent à des philosophes pour légitimer sa politique. Michel Eltchaninoff s’intéresse à Ivan Ilyine, un essayiste réactionnaire du début du XXe siècle, figure intellectuelle favorite du président russe.

→ Franz Olivier-Giesbert : « Lettre ouverte à mes amis poutinistes »

→ Jean-Paul Clément : « Les origines du nationalisme russe »

→ Andreï Gratchev : « Et si l’Occident avait eu tort ? »

Dans ce même numéro :

→ « Jusqu’où ira la finance islamique ? » par Annick Steta

Annick Steta analyse les caractéristiques de la finance islamique qui lui ont permis d’échapper à la crise des subprimes. Ce système financier attire de plus en plus de pays dans le monde.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Revue des Deux Mondes septembre 2015”

Fiche technique

Résumé

Poutine est-il notre ennemi ? Histoire d’une relation passionnelle entre la France et la Russie

Avec Hélène Carrère d’Encausse, Jean-Paul Clément, Hubert Védrine, Michel Eltchaninoff, Andreï Gratchev, Arnaud Kalika et Franz-Olivier Giesbert.

→ Grand entretien avec Hélène Carrère d’Encausse : « Poutine veut restaurer le génie national russe »

Hélène Carrère d’Encausse voit en Poutine l’héritier de tous les Romanov, et notamment du tsar Pierre le Grand, qui ont oscillé entre désir de réforme et repli nationaliste russe. L’historienne souligne une continuité dans la place qu’occupe la Russie au sein de l’Europe depuis le XVIIIe siècle.

→ Entretien avec Hubert Védrine « Poutine est aussi réfléchi et calculateur que réactif et viscéral »

Hubert Védrine critique notre vision caricaturale de Poutine : selon lui, le chef du Kremlin ne veut pas rétablir un Empire russe ni l’URSS mais laver l’humiliation de 1991 et rendre sa fierté au pays. S’il est difficile de créer un climat de confiance avec Poutine, l’Occident doit réinventer ses rapports avec la nouvelle Russie et la réintégrer comme partenaire sur le plan international.

→ Le brouillard manichéen de la relation franco-russe par Arnaud Kalika

Entre fascination et répulsion, le sujet russe scinde de plus en plus la classe politique et intellectuelle française. De Marine le Pen à Jean-Luc Mélanchon, Arnaud Kalika se penche sur les réseaux et les centres d’influence pro et anti-poutiniens en France.

→ Ivan Ilyine, l’inspirateur secret du poutinisme par Michel Eltchaninoff

Poutine se réfère souvent à des philosophes pour légitimer sa politique. Michel Eltchaninoff s’intéresse à Ivan Ilyine, un essayiste réactionnaire du début du XXe siècle, figure intellectuelle favorite du président russe.

→ Franz Olivier-Giesbert : « Lettre ouverte à mes amis poutinistes »

→ Jean-Paul Clément : « Les origines du nationalisme russe »

→ Andreï Gratchev : « Et si l’Occident avait eu tort ? »

Dans ce même numéro :

→ « Jusqu’où ira la finance islamique ? » par Annick Steta

Annick Steta analyse les caractéristiques de la finance islamique qui lui ont permis d’échapper à la crise des subprimes. Ce système financier attire de plus en plus de pays dans le monde.

Biographie de Robert Kopp

Franz-Olivier Giesbert est romancier et journaliste. Il a notamment dirigé Le Nouvel Observateur, Le Figaro et Le Point, où il continue d'être éditorialiste. Richard Millet est écrivain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, en 2014, Le Corps politique de Gérard Depardieu (Pierre-Guillaume de Roux) et Sibelius, Les Cygnes et le Silence (Gallimard). Marie-Laure Delorme a écrit Les Allées du pouvoir sur l’ENA (Seuil, 2011). Elle dirige la rubrique littéraire du Journal du dimanche. Elle a reçu le prix Hennessy de la critique littéraire et le prix Louis-Hachette du journalisme.

Jean-Pierre Naugrette est né en 1955. Ancien élève de l’École normale supérieure, professeur de littérature anglaise à l’Université de la Sorbonne Nouvelle, membre du comité de rédaction de La Revue des deux mondes, il est essayiste, traducteur, romancier, et grand amateur de football.

Professeur de littérature française du XVIIIe siècle à l'Université Paris IV-Sorbonne, Michel Delon est un spécialiste du siècle des Lumières (en particulier de l'histoire des idées et de la littérature libertine) qu'il a décrit pendant des années dans Le Magazine Littéraire et continue de décrire dans diverses autres revues.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur cette époque, dont L'invention du boudoir, et l'éditeur, notamment, du Dictionnaire européen des Lumières (1997), des OEuvres de Sade et des Contes et romans de Diderot dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». Il a publié chez Albin Michel Le Principe de la délicatesse (2011) et Diderot, cul par-dessus tête (2013), pour lequel il a reçu le Prix littéraire Paris-Liège.


Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire