Votre compte

Risques et enjeux de l'interaction sociale


Depuis quelques années, la notion d'interaction est devenue centrale dans les sciences humaines et sociales. Ne se superposant pas à des concepts antérieurs, elle représente plus fondamentalement une nouvelle orientation de recherche. En effet, comprendre les phénomènes sociaux et psychosociaux à partir des interactions sociales signifie que nous situons l'unité de base de l'analyse sociale, non pas au niveau de l'individu ou de l'action individuelle, mais à celui de ce qui se passe entre les individus , c'est-à-dire le système formé par l'ensemble des actions qui, dans un certain contexte, se répondent les unes les autres pour engendrer une situation, une réalité à observer et à analyser. Cet ouvrage montre que l'interaction sociale est un processus de communication interpersonnelle qui a donné lieu, en philosophie, en sociologie, en psychologie, à des formalisations, des interprétations et des analyses foisonnantes et de plus en plus complexes. Il met par ailleurs en évidence que les interactions sont des phénomènes de nature et de formes variées qui s'organisent à partir de facteurs comme le contexte spatio-temporel, les institutions, ou encore les codes et les rituels de politesse. Il montre enfin que l'interaction sociale est un processus dynamique qui comporte des risques pour les interactants eux-mêmes et quant à l'image qu'ils souhaitent donner à l'autre. Le processus interactionnel est ainsi sous-tendu par des enjeux, des motivations, des « jeux » et des stratégies relationnelles et identitaires.

19,00 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Risques et enjeux de l'interaction sociale”

Fiche technique

  • Auteur : Jean-Marc Stébé
  • Éditeur : Tec & Doc
  • Date de parution : 03/01/08
  • EAN : 9782743018689
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 106
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Depuis quelques années, la notion d'interaction est devenue centrale dans les sciences humaines et sociales. Ne se superposant pas à des concepts antérieurs, elle représente plus fondamentalement une nouvelle orientation de recherche. En effet, comprendre les phénomènes sociaux et psychosociaux à partir des interactions sociales signifie que nous situons l'unité de base de l'analyse sociale, non pas au niveau de l'individu ou de l'action individuelle, mais à celui de ce qui se passe entre les individus , c'est-à-dire le système formé par l'ensemble des actions qui, dans un certain contexte, se répondent les unes les autres pour engendrer une situation, une réalité à observer et à analyser. Cet ouvrage montre que l'interaction sociale est un processus de communication interpersonnelle qui a donné lieu, en philosophie, en sociologie, en psychologie, à des formalisations, des interprétations et des analyses foisonnantes et de plus en plus complexes. Il met par ailleurs en évidence que les interactions sont des phénomènes de nature et de formes variées qui s'organisent à partir de facteurs comme le contexte spatio-temporel, les institutions, ou encore les codes et les rituels de politesse. Il montre enfin que l'interaction sociale est un processus dynamique qui comporte des risques pour les interactants eux-mêmes et quant à l'image qu'ils souhaitent donner à l'autre. Le processus interactionnel est ainsi sous-tendu par des enjeux, des motivations, des « jeux » et des stratégies relationnelles et identitaires.

Biographie de Jean-Marc Stébé

Professeur de sociologie à l’université Nancy 2, membre du laboratoire 2L2S – LASURES.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire