Votre compte

Sept conférences sur Marcel Proust


Après la Seconde Guerre mondiale, Sartre déclarait péremptoirement que nous étions « enfin débarrassés de Proust ». Il revendiquait, en effet, pour lui-même la dignité de Premier Écrivain du Siècle, mais il savait bien que la place était déjà prise – définitivement – par Proust.
Nul ne conteste aujourd’hui cette évidence. Bernard de Fallois fut au début des années 50 l’un des premiers à la proclamer. Le présent recueil livre la quintessence de ses lectures et de ses recherches.
À l’intention de ceux qui partent à la découverte du plus grand monument littéraire du XXe siècle mais aussi de ceux qui l’ont déjà maintes fois visité, il résume, il éclaire, il condense en formules limpides et saisissantes les grands thèmes de l’œuvre en sept conférences magistrales : comment Proust a-t-il composé son livre, qu’est-ce qu’un « personnage proustien », quelle est la part du génie comique dans son œuvre, celle de l’amour, de la réflexion métaphysique et de l’art ? Quelle est sa place par rapport à ses plus illustres devanciers, Balzac ou Chateaubriand ? Pour clore cet ensemble une longue étude intitulée Lecteurs de Proust retrace la postérité de l’écrivain dans les premières décennies du XXe siècle.
Proust comparait son livre à une cathédrale. C’est dire qu’il faut commencer par prendre du recul pour en comprendre la beauté, pour en apprécier chaque détail, chaque figure, chaque personnage.
Après l’Introduction à la Recherche du temps perdu, Bernard de Fallois s’impose comme l’un des guides les plus accessibles, les plus clairs et les plus sûrs.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sept conférences sur Marcel Proust”

Fiche technique

Résumé

Après la Seconde Guerre mondiale, Sartre déclarait péremptoirement que nous étions « enfin débarrassés de Proust ». Il revendiquait, en effet, pour lui-même la dignité de Premier Écrivain du Siècle, mais il savait bien que la place était déjà prise – définitivement – par Proust.
Nul ne conteste aujourd’hui cette évidence. Bernard de Fallois fut au début des années 50 l’un des premiers à la proclamer. Le présent recueil livre la quintessence de ses lectures et de ses recherches.
À l’intention de ceux qui partent à la découverte du plus grand monument littéraire du XXe siècle mais aussi de ceux qui l’ont déjà maintes fois visité, il résume, il éclaire, il condense en formules limpides et saisissantes les grands thèmes de l’œuvre en sept conférences magistrales : comment Proust a-t-il composé son livre, qu’est-ce qu’un « personnage proustien », quelle est la part du génie comique dans son œuvre, celle de l’amour, de la réflexion métaphysique et de l’art ? Quelle est sa place par rapport à ses plus illustres devanciers, Balzac ou Chateaubriand ? Pour clore cet ensemble une longue étude intitulée Lecteurs de Proust retrace la postérité de l’écrivain dans les premières décennies du XXe siècle.
Proust comparait son livre à une cathédrale. C’est dire qu’il faut commencer par prendre du recul pour en comprendre la beauté, pour en apprécier chaque détail, chaque figure, chaque personnage.
Après l’Introduction à la Recherche du temps perdu, Bernard de Fallois s’impose comme l’un des guides les plus accessibles, les plus clairs et les plus sûrs.

Biographie de Bernard de Fallois

Bernard de Fallois - "le proustien capital" selon la savante revue Genesis - a été au début des années cinquantel'inventeur de Jean santeuil et du Contre Saint-Beuve. il publia de nombreux articles sur l'oeuvre de Proust.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire