Votre compte

Solaris 193


LES FICTIONS : « Le Gardien », de Mathieu Croisetière ; « Cargo Zuàng Zhì », de Bernard Henninger ; « Les Fleurs de Katrina », de Claude Lalumière ; « Les Maisons d'éternité », de Geneviève Blouin ; « Rainbow Creek », de Serena Gentilhomme ; « Les Olives de Mélanie », de Dave Côté. L'ARTICLE : « Réalité et fiction du Sphinx Blanc, ou La cartographie réelle du pays des Élois et des Morlocks », de Mario Tessier. LES CHRONIQUES : « Sci-néma », « Les Littéranautes », « Lectures ».

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Solaris 193”

Fiche technique

Résumé

LES FICTIONS : « Le Gardien », de Mathieu Croisetière ; « Cargo Zuàng Zhì », de Bernard Henninger ; « Les Fleurs de Katrina », de Claude Lalumière ; « Les Maisons d'éternité », de Geneviève Blouin ; « Rainbow Creek », de Serena Gentilhomme ; « Les Olives de Mélanie », de Dave Côté. L'ARTICLE : « Réalité et fiction du Sphinx Blanc, ou La cartographie réelle du pays des Élois et des Morlocks », de Mario Tessier. LES CHRONIQUES : « Sci-néma », « Les Littéranautes », « Lectures ».

Biographie de Mathieu Croisetière

Mathieu Croisetière est né en 1975 à Sainte-Ursule, en Mauricie. Il commence à écrire des « livres dont vous êtes le héros » et des romans de fantasy vers l’âge de onze ans. Stephen King et Clive Barker sont parmi ses premières lectures. Plus tard, des études en littérature lui font découvrir la poésie et la philosophie. Il compte deux recueils de poésie à son actif, La Vie basse et La Fin des mots, parus aux Éditions d’art Le Sabord. Il a publié une première nouvelle de style fantastique dans Solaris au printemps 2013. Né en 1960 en Champagne, Bernard Henninger est informaticien, métier qu’il a quitté pour reprendre des études de cinéma. Il est devenu cadreur pour la télévision. À vingt ans, lors du décès de sa mère, il se lance dans l’écriture : des nouvelles, des scénarios, puis son premier roman, Le Souffle du rêve. Son goût le porte vers la science-fiction. Cette année est paru son quatrième roman, Impulsion, l’histoire de la conceptrice d’une sonde à destination de Pluton. Il adore les nouvelles, qui lui permettent d’évoquer la vie à bord d’un vaisseau spatial… Claude Lalumière est un francophone né à Montréal qui œuvre en anglais. Il a dirigé huit anthologies, dont "Island Dreams : Montreal Writers of the Fantastic" et "Tesseracts Twelve : New Novellas of Canadian Fantastic Fiction". Il rédige une chronique sur les littératures de l’imaginaire dans The Montreal Gazette. Il est le cocréateur, avec l’artiste Rupert Bottenberg, de Lost Myths (lostmyths.net). Historienne férue d’arts martiaux, Geneviève Blouin, entre deux projets de romans, aime tâter du texte court. Cet éclectisme semble lui réussir, car ses nouvelles et novella se sont méritées quelques prix, notamment un Aurora-Boréal pour la novella Le Chasseur (Les Six brumes), tandis que sa trilogie de romans historiques Hanaken (Phoenix) a reçu le Prix Canada-Japon en 2016. Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Antiquité, Geneviève se définit parfois comme une spécialiste des gens nés « avant le péché originel ». Dave Côté a commencé à écrire en produisant un manuscrit par an et en l’envoyant chez des éditeurs en se disant qu’à la longue, on finirait par le reconnaître et lui accorder une chance. Après ses premières publications dans Brins d’Éternité et dans Clair Obscur ainsi que ses premiers ateliers d’écriture, il a vu la réelle importance que les nouvelles littéraires pouvaient occuper dans sa démarche. Il continue donc à laisser place aux personnages loufoques qui naissent dans son esprit, aussi bien dans des nouvelles parues chez Solaris que dans son roman Noir Azur, publié aux Six Brumes. Née à Florence, Serena Gentilhomme vit depuis plus de trente ans à Besançon, où elle enseigne l’histoire du cinéma italien à l’UFR Lettres. Son premier roman fantastique, Villa Bini (L’Harmattan, 1997), associe étrangeté poétique, érotisme et horreur. En mars 2011, les éditions Scudo en ont publié la version italienne. Serena Gentilhomme a aussi écrit de nombreuses nouvelles, dont « Main de gloire » (Solaris 135). Deux autres nouvelles paraîtront à l’automne : « Lettre morte » (Anthologie de mythes africains, Voy’el) et « A.D. 3013 » (Lunatique Spécial Italie).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire