Votre compte

Solaris 206


LES FICTIONS : « Fétiches funèbres » de Martine Bourque ; « Ma station de métro » de Dave Côté ; « L'Odeur de tes racines » de Josée Lepire ; « Pendant l'hiver » de Karine Raymond ; « Celui qui parle aux morts » de Christian Léourier. L'ARTICLE : « L'Archéologie spatiale, ou la recherche des technofossiles » de Mario Tessier. LES CHRONIQUES : « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Solaris 206”

Fiche technique

Résumé

LES FICTIONS : « Fétiches funèbres » de Martine Bourque ; « Ma station de métro » de Dave Côté ; « L'Odeur de tes racines » de Josée Lepire ; « Pendant l'hiver » de Karine Raymond ; « Celui qui parle aux morts » de Christian Léourier. L'ARTICLE : « L'Archéologie spatiale, ou la recherche des technofossiles » de Mario Tessier. LES CHRONIQUES : « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

Biographie de Martine Bourque

Martine Bourque est née à Salaberry-de-Valleyfield en 1984. Elle a grandi devant un cimetière, a étudié en anthropologie et vit actuellement à Montréal. Dave Côté a commencé à écrire en produisant un manuscrit par an et en l’envoyant chez des éditeurs en se disant qu’à la longue, on finirait par le reconnaître et lui accorder une chance. Après ses premières publications dans Brins d’Éternité et dans Clair Obscur ainsi que ses premiers ateliers d’écriture, il a vu la réelle importance que les nouvelles littéraires pouvaient occuper dans sa démarche. Il continue donc à laisser place aux personnages loufoques qui naissent dans son esprit, aussi bien dans des nouvelles parues chez Solaris que dans son roman Noir Azur, publié aux Six Brumes. Depuis toujours, Josée se raconte des histoires et lit celles des autres, avec une préférence marquée pour la science-fiction et la fantasy, l’histoire et la mythologie. Égarée dans les méandres universitaires et les emplois hétéroclites dans la vingtaine, sa passion pour le genre – et la science-fiction dans tous les médias en particulier – persiste et elle s’y replonge grâce à la découverte du Congrès Boréal et à sa participation aux ateliers d’écriture d’Élisabeth Vonarburg. Elle publie une première nouvelle en 2008, dans la revue Zinc, puis elle remporte une première fois le prix Solaris en 2011 pour sa nouvelle « Le Substitut », avant d’être récompensée à nouveau de ce prix en 2014. Vous pouvez suivre ses péripéties d’écrivaine-geek-lectrice sur son blogue Salon de thé sur Saturne à http://joseelepire.blogspot.ca/ Karine Raymond est fascinée par toutes les formes d’arts. Elle a poursuivi ses études en arts plastiques, en design graphique puis en littérature. Après avoir côtoyé le milieu de l’édition en tant que designer graphique, elle revient à son premier amour : l’écriture. Quand elle n’écrit pas, elle métamorphose son garage en caverne de druide où elle expérimente des potions de teinture naturelle. Né en 1948, Christian Léourier se spécialise, au cours de ses études de philosophie, en épistémologie. Après avoir débuté chez Robert Laffont dans la collection Ailleurs & Demain (Les Montagnes du soleil, La Planète inquiète), il entame en 1986 la publication chez J'ai Lu du cycle de Lanmeur, que les éditions Ed Astra, puis Folio ont récemment repris en édition augmentée. Il mène parallèlement une carrière d’auteur pour la jeunesse : L’Arbre-Miroir (réédité chez Voy’el), la série Jarvis (Hachette), Sous le vent de la liberté, Le Puits des âmes (Bayard), Mission Brume, Mauvais rêves (Mango)…

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire