Votre compte

Traité sur la tolérance


Le Traité sur la tolérance est une œuvre publiée en 1763, qui vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant faussement accusé et exécuté pour avoir assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme.
Dans ce texte, Voltaire invite à la tolérance entre les religions et prend pour cible le fanatisme religieux (plus particulièrement celui des jésuites chez lesquels il a fait de brillantes études étant jeune homme) et présente un réquisitoire contre les superstitions véhiculées par les religions.
L'œuvre voltairienne fait suite au procès, à la condamnation à mort et à l'exécution le 10 mars 1762 de Jean Calas, père de famille huguenot.
Jean Calas appartient à une famille protestante à l'exception de sa servante, catholique, et d'un de ses fils, converti au catholicisme.
Suite au suicide de son fils aîné, il se trouve faussement accusée d'homicide volontaire.
La famille est mise aux fers et le père, à la demande populaire, et sur ordre de 13 juges, est condamné à mort malgré l'absence de preuve. Le contexte historique est alors encore fortement marqué par les guerres de religions des siècles précédents.
À la suite de l'exécution de Jean Calas, qui plaide son innocence jusqu'à sa mort, le procès est rejugé à Paris et, le 9 mars 1765, la famille Calas est réhabilitée.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Traité sur la tolérance”

Fiche technique

  • Auteur : Voltaire
  • Éditeur : Les éditions du 38
  • Date de parution : 10/02/15
  • EAN : 9782374533698
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

Le Traité sur la tolérance est une œuvre publiée en 1763, qui vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant faussement accusé et exécuté pour avoir assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme.
Dans ce texte, Voltaire invite à la tolérance entre les religions et prend pour cible le fanatisme religieux (plus particulièrement celui des jésuites chez lesquels il a fait de brillantes études étant jeune homme) et présente un réquisitoire contre les superstitions véhiculées par les religions.
L'œuvre voltairienne fait suite au procès, à la condamnation à mort et à l'exécution le 10 mars 1762 de Jean Calas, père de famille huguenot.
Jean Calas appartient à une famille protestante à l'exception de sa servante, catholique, et d'un de ses fils, converti au catholicisme.
Suite au suicide de son fils aîné, il se trouve faussement accusée d'homicide volontaire.
La famille est mise aux fers et le père, à la demande populaire, et sur ordre de 13 juges, est condamné à mort malgré l'absence de preuve. Le contexte historique est alors encore fortement marqué par les guerres de religions des siècles précédents.
À la suite de l'exécution de Jean Calas, qui plaide son innocence jusqu'à sa mort, le procès est rejugé à Paris et, le 9 mars 1765, la famille Calas est réhabilitée.

Biographie de Voltaire

RANÇOIS-MARIE AROUET, DIT VOLTAIRE (1694 – 1778) Philosophe et écrivain des Lumières ayant participé à l’Encyclopédie, Voltaire met en scène ses idées dans des contes, des nouvelles et des pamphlets. Sa prose spirituelle fait de lui un polémiste de génie. Candide (n° 31), Zadig ou la Destinée (n° 77), L’Ingénu (n° 180) et La Princesse de Babylone (n° 356) sont disponibles chez Librio.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire