Votre compte

Un baiser de Malmedy - La dernière enquête du Boiteux


"Un puits de lumière l’éclairait à la verticale, rendant encore plus sinistre ses deux montants dressés. Le travers du tranchoir luisait faiblement, retenu en position haute par une corde coulissante sur un système de poulies. Le billot, la panière ouverte, tout était en place, jusqu’aux cinq marches du petit escalier de bois qui permettait de monter à l’échafaud. »

Le lieutenant Déveure, alias « le Boiteux », est cette fois en train de perdre l’humour caustique qui le caractérise. Il aurait dû se méfier. Quand il a décidé d’attendre à sa sortie de prison Maurice Albertin, l’homme qui l’a estropié dix ans auparavant, Granier, son adjoint, s’est inquiété. Provocation ? Règlement de comptes ? Granier se trompait. Le Boiteux n’a pas le goût de la vendetta. Il a seulement de l’intuition.
Une liberté conditionnelle va rarement de pair avec la vie de château, et pourtant c’est bien vers un château, celui de Boivillère, qu’Albertin mène le Boiteux. Et jusque dans une salle où une guillotine en exposition n’attire pas seulement les visiteurs, mais aussi l’horreur. Juge, notables du Rotary, junkie décervelé ou jeune guide archéologique, ils sont nombreux les habitants de Seillans, de sa région et même de l’étranger, à tourner autour de la « veuve ».
Pourquoi ? Internet apportera une réponse au goût plus amer qu’un baiser de Malmédy. Une réponse qui laissera le Boiteux agonisant et fera dire à un personnage horrifié : « Pardon pour tous les hommes. Pardon. »

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Un baiser de Malmedy - La dernière enquête du Boiteux”

Fiche technique

  • Auteur : Pascal Basset-Chercot
  • Éditeur : Calmann-Lévy
  • Date de parution : 28/05/03
  • EAN : 9782702146293
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 252
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

"Un puits de lumière l’éclairait à la verticale, rendant encore plus sinistre ses deux montants dressés. Le travers du tranchoir luisait faiblement, retenu en position haute par une corde coulissante sur un système de poulies. Le billot, la panière ouverte, tout était en place, jusqu’aux cinq marches du petit escalier de bois qui permettait de monter à l’échafaud. »

Le lieutenant Déveure, alias « le Boiteux », est cette fois en train de perdre l’humour caustique qui le caractérise. Il aurait dû se méfier. Quand il a décidé d’attendre à sa sortie de prison Maurice Albertin, l’homme qui l’a estropié dix ans auparavant, Granier, son adjoint, s’est inquiété. Provocation ? Règlement de comptes ? Granier se trompait. Le Boiteux n’a pas le goût de la vendetta. Il a seulement de l’intuition.
Une liberté conditionnelle va rarement de pair avec la vie de château, et pourtant c’est bien vers un château, celui de Boivillère, qu’Albertin mène le Boiteux. Et jusque dans une salle où une guillotine en exposition n’attire pas seulement les visiteurs, mais aussi l’horreur. Juge, notables du Rotary, junkie décervelé ou jeune guide archéologique, ils sont nombreux les habitants de Seillans, de sa région et même de l’étranger, à tourner autour de la « veuve ».
Pourquoi ? Internet apportera une réponse au goût plus amer qu’un baiser de Malmédy. Une réponse qui laissera le Boiteux agonisant et fera dire à un personnage horrifié : « Pardon pour tous les hommes. Pardon. »

Biographie de Pascal Basset-Chercot

Tout d'abord journaliste à Paris, Pascal Basset-Chercot s'installe en Touraine en 1993 pour se consacrer à l'écriture. Auteur de plusieurs romans aux éditions Fleuve noir, il écrit Baby Blues (Calmann-Lévy), qui obtient le prix Patricia Highsmith en 1988. Ce livre, premier titre de la série «Le Boiteux», sera adapté à la télévision, tout comme Le Zoo du pendu et Le Baptême du Boiteux,avec Audrey Tautou, François Berléand, Tom Novembre et Vincent Winterhalter dans le rôle du Boiteux.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire