Votre compte

Veuves au maquillage


Un commis aux écritures, et faussaire amateur, veut en finir avec lui-même. Par orgueil ou paresse, il choisit de mourir assassiné, comme on force le destin à vous planter un poignard dans le dos. Parcourant la presse, il se passionne pour certaines veuves homicides. Dès leur sortie de prison, il va au-devant d'elles et entreprend de les séduire. Six veuves tombent sous le charme, sans que ce Landru paradoxal ne parvienne à ses fins – la sienne –, aucune ne cédant aux tentations de la récidive. Leur fréquentation assidue lui ouvre cependant d'autres perspectives. Dans ce boudoir philosophique où il mène désormais six vies conjugales de front, une autre forme de suicide l'attend, fragmentée selon le cérémonial raffiné d'une chirurgie amoureuse. D'où ce happy end : il ne restera plus grand-chose du narrateur à la fin de son récit. Tour à tour érudit, libertin, zoologique, subversif, extrême-oriental et anatomique, ce premier roman ne se refuse aucune excentricité, aussi invraisemblable soit-elle. Il est possédé par une force de jubilation que Pierre Senges a su rendre contagieuse.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Veuves au maquillage”

Fiche technique

  • Auteur : Pierre Senges
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Date de parution : 01/06/16
  • EAN : 9782072292552
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 272
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Un commis aux écritures, et faussaire amateur, veut en finir avec lui-même. Par orgueil ou paresse, il choisit de mourir assassiné, comme on force le destin à vous planter un poignard dans le dos. Parcourant la presse, il se passionne pour certaines veuves homicides. Dès leur sortie de prison, il va au-devant d'elles et entreprend de les séduire. Six veuves tombent sous le charme, sans que ce Landru paradoxal ne parvienne à ses fins – la sienne –, aucune ne cédant aux tentations de la récidive. Leur fréquentation assidue lui ouvre cependant d'autres perspectives. Dans ce boudoir philosophique où il mène désormais six vies conjugales de front, une autre forme de suicide l'attend, fragmentée selon le cérémonial raffiné d'une chirurgie amoureuse. D'où ce happy end : il ne restera plus grand-chose du narrateur à la fin de son récit. Tour à tour érudit, libertin, zoologique, subversif, extrême-oriental et anatomique, ce premier roman ne se refuse aucune excentricité, aussi invraisemblable soit-elle. Il est possédé par une force de jubilation que Pierre Senges a su rendre contagieuse.

Biographie de Pierre Senges

Romancier, essayiste, auteur de fictions radiophoniques, Pierre Senges est né en 1968. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2013-2014. De lui, les Éditions Gallimard ont récemment publié Fragments de Lichtenberg (Verticales, 2008), Études de silhouettes (Verticales, 2010), Environs et mesures (Le cabinet des lettrés, 2011).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire