Votre compte

Vol d'hommes


“Entre la rubrique météo qui annonçait un dimanche de Pentecôte maussade sur tout le pays et celle du tiercé gagnant à Vincennes où il fallait jouer le 4  Momo de Fursac et le 8  Biche d’Alembert, un quotidien régional titrait qu’un avion de tourisme s’était écrasé au-dessus du village de Nocé dans l’Orne, faisant deux morts.
À l’origine les coups de téléphone à l’aube d’un certain René Schlinger qui, au moment de raccrocher, murmurait d’un drôle d’air comme s’il faisait référence à une mystérieuse organisation sortie d’un album de Tintin : « C’était un attentat ! Vous m’entendez, les enfants ? Un attentat en représailles à celui du port d’Anvers commis par la Main Rouge !
Sans doute m’était-il plus réconfortant d’imaginer mon père assassiné par les barbouzes du Général que mort pour rien.
Qu’est-ce qu’il me restait, papa, sinon des hommes dont tout ce qu’il fallait savoir s’apprenait en une nuit. En partant leurs baisers étaient légers comme des cartes postales.
De l’homme qui résumait tous les autres, je ne me souvenais que d’une main ferme qui attrapait la mienne pour traverser, tandis qu’à la traîne derrière je frémissais comme un petit cerf-volant emporté par le vent.”
(Marie Lebey)

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Vol d'hommes”

Fiche technique

  • Auteur : Marie Lebey
  • Éditeur : Editions de Fallois
  • Date de parution : 16/01/19
  • EAN : 9791032101278
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 138
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

“Entre la rubrique météo qui annonçait un dimanche de Pentecôte maussade sur tout le pays et celle du tiercé gagnant à Vincennes où il fallait jouer le 4  Momo de Fursac et le 8  Biche d’Alembert, un quotidien régional titrait qu’un avion de tourisme s’était écrasé au-dessus du village de Nocé dans l’Orne, faisant deux morts.
À l’origine les coups de téléphone à l’aube d’un certain René Schlinger qui, au moment de raccrocher, murmurait d’un drôle d’air comme s’il faisait référence à une mystérieuse organisation sortie d’un album de Tintin : « C’était un attentat ! Vous m’entendez, les enfants ? Un attentat en représailles à celui du port d’Anvers commis par la Main Rouge !
Sans doute m’était-il plus réconfortant d’imaginer mon père assassiné par les barbouzes du Général que mort pour rien.
Qu’est-ce qu’il me restait, papa, sinon des hommes dont tout ce qu’il fallait savoir s’apprenait en une nuit. En partant leurs baisers étaient légers comme des cartes postales.
De l’homme qui résumait tous les autres, je ne me souvenais que d’une main ferme qui attrapait la mienne pour traverser, tandis qu’à la traîne derrière je frémissais comme un petit cerf-volant emporté par le vent.”
(Marie Lebey)

Biographie de Marie Lebey

Marie Lebey a publié son premier livre (Dix-sept ans, porte 57) à l’âge où Radiguet et Françoise Sagan débutaient, eux aussi, dans la « carrière des lettres ». Quatre autres textes ont suivi (Ballon de toi – elle fut mariée au footballeur Dominique Rocheteau, Un ange en exil, Oublier Modiano qui fit un certain bruit, Mouche, ce dernier en 2012).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire