Votre compte

Voyageuse, tome 2


RÉSUMÉ

Lorsque Kanyin prend la décision de se rendre à Shanghai pour un semestre d’échange, ce n’est pas uniquement pour son potentiel avenir de traductrice, mais aussi et surtout pour retrouver Jun, disparu depuis peu.

Elle ne s’attend pas à retrouver Ji wei sur place, à la recherche lui aussi de sa moitié.

À deux, puis à quatre et enfin à cinq, ils se plongeront dans une enquête singulière, qui les mènera malgré eux aux portes d’un mystère encore plus grand...

EXTRAIT 1

J’étudiais encore son collier lorsqu’elle sonna la cloche qu’elle tenait en mains. Une porte que je n’avais pas remarquée jusque-là s’entrouvrit aussitôt, un jeune homme sur son seuil. Dans la vingtaine, il resplendissait de beauté : sa peau couleur ébène luisait presque, son regard sombre envoûtait, ses longues locks se révélaient d’un tombé presque provocant. De taille moyenne — un mètre quatre-vingts —, il n’était ni trop mince ni trop large. Il s’avançait vers moi d’un air menaçant lorsque je trouvai enfin la force de me défendre — en mandarin :

— Je suis une amie de Jun ! Je veux juste en apprendre plus sur sa disparition ! Promis !

L’inconnu s’arrêta, puis se tourna vers son acolyte. Celle-ci me fixait avec intérêt, désormais.

EXTRAIT 2

À la page 500 toutefois, je remarquai un symbole écrit à la main. Il avait la forme d’une croix, avec des demi-cercles à chaque bout et un cercle au milieu. Il m’évoquait aussi bien l’ancre que la roue d’un navire, mais pas que : il avait quelque chose de singulier, de familier.

Je plissai le front, cherchant dans ma mémoire où j’avais déjà vu quelque chose de similaire. Ne trouvant rien, je poursuivis ma fouille. Je repérai le même signe une seconde fois dans l’ouvrage, ce qui éveilla ma curiosité. Ji wei n’arrêtait pas de poser des questions, auxquelles je n’avais pas de réponses. Ce n’est qu’à la page 1300 que je dénichai enfin quelque chose.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Voyageuse, tome 2”

Fiche technique

Résumé

RÉSUMÉ

Lorsque Kanyin prend la décision de se rendre à Shanghai pour un semestre d’échange, ce n’est pas uniquement pour son potentiel avenir de traductrice, mais aussi et surtout pour retrouver Jun, disparu depuis peu.

Elle ne s’attend pas à retrouver Ji wei sur place, à la recherche lui aussi de sa moitié.

À deux, puis à quatre et enfin à cinq, ils se plongeront dans une enquête singulière, qui les mènera malgré eux aux portes d’un mystère encore plus grand...

EXTRAIT 1

J’étudiais encore son collier lorsqu’elle sonna la cloche qu’elle tenait en mains. Une porte que je n’avais pas remarquée jusque-là s’entrouvrit aussitôt, un jeune homme sur son seuil. Dans la vingtaine, il resplendissait de beauté : sa peau couleur ébène luisait presque, son regard sombre envoûtait, ses longues locks se révélaient d’un tombé presque provocant. De taille moyenne — un mètre quatre-vingts —, il n’était ni trop mince ni trop large. Il s’avançait vers moi d’un air menaçant lorsque je trouvai enfin la force de me défendre — en mandarin :

— Je suis une amie de Jun ! Je veux juste en apprendre plus sur sa disparition ! Promis !

L’inconnu s’arrêta, puis se tourna vers son acolyte. Celle-ci me fixait avec intérêt, désormais.

EXTRAIT 2

À la page 500 toutefois, je remarquai un symbole écrit à la main. Il avait la forme d’une croix, avec des demi-cercles à chaque bout et un cercle au milieu. Il m’évoquait aussi bien l’ancre que la roue d’un navire, mais pas que : il avait quelque chose de singulier, de familier.

Je plissai le front, cherchant dans ma mémoire où j’avais déjà vu quelque chose de similaire. Ne trouvant rien, je poursuivis ma fouille. Je repérai le même signe une seconde fois dans l’ouvrage, ce qui éveilla ma curiosité. Ji wei n’arrêtait pas de poser des questions, auxquelles je n’avais pas de réponses. Ce n’est qu’à la page 1300 que je dénichai enfin quelque chose.

Biographie d’Iman Eyitayo

Née en 1988, Iman raconte des histoires depuis son plus jeune âge. Inspirée de jeux vidéo et passionnée de dessins, elle commence très jeune à réaliser des bandes-dessinées qu’elle partageait en secret avec sa petite sœur.

Elle ne se met à l’écriture que beaucoup plus tard, en Décembre 2011, lorsqu’elle tombe sur de vieux dessins de son enfance. Elle décide alors de peaufiner sa toute première œuvre « Coeur de flammes ». Après en avoir rédigé le 1er tome, sa sœur ainsi que quelques proches l’encouragent à le faire lire, le corriger, puis à le publier.

En dehors de l’écriture, Iman est une hyperactive touche-à-tout et autodidacte qui aime voyager, découvrir des langues étrangères (pour l’anecdote, elle a appris le chinois sur internet et le parle couramment depuis), écouter de la musique, regarder des séries américaines et taïwanaises, dessiner de temps en temps et jouer aux jeux vidéo.

Elle travaille à temps plein en tant que chef de projet dans une entreprise d’informatique et essaie de se consacrer à sa passion le week-end.

Aujourd’hui, elle compte plus de dix romans à son actif, pour tout public, et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

En Octobre 2017, elle remporte un premier littéraire avec "Au-delà du miroir", une dystopie abordant des enjeux très actuels et qui a été publié en 2018 aux éditions LEN (Paris).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire