Votre compte

Zeyn ou la Reconquête


Portrait d'une adolescente et de la crise d'identité, peinture très juste d'une communauté en exil, réflexion autour de la figure du père... Le parcours initiatique d'un très beau personnage romanesque qui confirme, dans ce deuxième roman de Mazarine Pingeot, son talent d'écrivain.


Arrivée en France en 1980, Zeyn n'avait que quatre ans lorsque ses parents, réfugiés politiques, avaient dû fuir la Syrie, leur pays d'origine, pour échapper à la vindicte de Hafez-al-Assad. Leur appartement parisien est toujours resté le haut lieu de la résistance syrienne et palestinienne, tandis que l'adolescente excédée rejetait l'image du père héroïque et l'hymne laudateur chanté à l'unisson par sa mère, ses deux frères et tous leurs amis.Après s'être réfugiée dans le mutisme, elle choisit la marginalité, quitte le lycée et sa famille, refusant farouchement ses origines, sans pour autant se sentir française. À la suite d'une longue dérive, elle rencontre Youssef, un homme de cinquante ans, libertin désespéré, écrivain à ses heures, alcoolique invétéré, grâce auquel elle comprend que la relation à son père et sa terre d'origine n'est pas si simple.Zeyn a dix-huit ans quand elle apprend la mort de son père. Pour l'aider à oublier le choc du dernier adieu avec celui qu'elle a découvert aimer plus que tout en le voyant sur son lit de mort, Youssef offre à la jeune femme un billet aller-retour pour Damas...Commence alors le voyage de Zeyn, où l'on se promène de souk en minaret, d'Alep au mont Qassioun, de Palmyre à Damas, où l'on fume le narguilé, boit de l'arak et déguste des mezze... Mais derrière la beauté et la force des lieux, on perçoit par le regard d'une très jeune fille, l'âpreté des combats politiques du Moyen-Orient moderne.

9,99 €
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Zeyn ou la Reconquête”

Fiche technique

  • Auteur : Mazarine PINGEOT
  • Éditeur : Julliard
  • Date de parution : 07/04/11
  • EAN : 9782260018612
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 149
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Portrait d'une adolescente et de la crise d'identité, peinture très juste d'une communauté en exil, réflexion autour de la figure du père... Le parcours initiatique d'un très beau personnage romanesque qui confirme, dans ce deuxième roman de Mazarine Pingeot, son talent d'écrivain.


Arrivée en France en 1980, Zeyn n'avait que quatre ans lorsque ses parents, réfugiés politiques, avaient dû fuir la Syrie, leur pays d'origine, pour échapper à la vindicte de Hafez-al-Assad. Leur appartement parisien est toujours resté le haut lieu de la résistance syrienne et palestinienne, tandis que l'adolescente excédée rejetait l'image du père héroïque et l'hymne laudateur chanté à l'unisson par sa mère, ses deux frères et tous leurs amis.Après s'être réfugiée dans le mutisme, elle choisit la marginalité, quitte le lycée et sa famille, refusant farouchement ses origines, sans pour autant se sentir française. À la suite d'une longue dérive, elle rencontre Youssef, un homme de cinquante ans, libertin désespéré, écrivain à ses heures, alcoolique invétéré, grâce auquel elle comprend que la relation à son père et sa terre d'origine n'est pas si simple.Zeyn a dix-huit ans quand elle apprend la mort de son père. Pour l'aider à oublier le choc du dernier adieu avec celui qu'elle a découvert aimer plus que tout en le voyant sur son lit de mort, Youssef offre à la jeune femme un billet aller-retour pour Damas...Commence alors le voyage de Zeyn, où l'on se promène de souk en minaret, d'Alep au mont Qassioun, de Palmyre à Damas, où l'on fume le narguilé, boit de l'arak et déguste des mezze... Mais derrière la beauté et la force des lieux, on perçoit par le regard d'une très jeune fille, l'âpreté des combats politiques du Moyen-Orient moderne.

Biographie de Mazarine PINGEOT

Normalienne, professeure agrégée et docteure en philosophie à l'université de Saint-Denis, Mazarine Pingeot est scénariste (notamment de L'Économie du couple, de Joachim Lafosse, 2016), et écrivain. Elle a déjà publié une dizaine de romans aux éditions Julliard (dont Bouche cousue, Le Cimetière des poupées, Mara, Bon petit soldat, Les Invasions quotidiennes, Théa, Magda ou Se taire), ainsi que plusieurs essais (Ils m'ont dit qui j'étais chez Julliard et Entretien avec Descartes chez Plon). Elle co-dirige également chez Robert Laffont la collection " Nouvelles Mythologies " dont elle a signé un des titres, La Dictature de la transparencen et participe en tant que chroniqueuse à l'émission " Ça balance à Paris " sur Paris première. Ses romans sont publiés et traduits dans 19 pays.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire