Votre compte

Jeux de... Jeux de vilains (et autres nouvelles)

l'Arlésienne Editions (Rédacteur (rédigé par))


"Qui que vous soyez, quels que soient votre âge et position sociale, vous serez condamné à la subir.
Certains la redoutent, la craignent à en devenir malade, tellement elle est présente dans tous les actes et événements quotidiens. D’autres la souhaitent comme une libération, ils la considèrent souvent comme la récompense suprême. De plus fous ou de plus sages l’honorent et la fêtent pour en faire une compagne acceptable, car ils savent qu’elle est le sel d’une vie, le piment qui les motive, le je ne sais quoi qui fait que les hommes se surpassent, pour tenter de rester dans les mémoires universelles.
Alors, faites comme eux, jouez avec elle, narguez-la sans scrupule, riez d’elle, même avec elle. Je vous assure qu’elle sera ainsi plus douce pour vous.
Adieu, cher lecteur."


Avec jeux de.... Jeux de vilains,Paul G. Sergeant signe un recueil de nouvelles riches et très variées (il touche en effet tous les genres littéraires) et marque son lecteur par sa plume délicate, poétique, aux tonalités d'un Simenon.

Résumé par nouvelles :

Chronique d'une mort à tancer : un hommage à l'ami Claude.
Jeux de... Jeux de vilains : lorsque la mort rencontre un enfant sur un champ de bataille.
Le retour de bâton : Martin Maxwell raconte ses souvenirs de la guerre du Vietnam.
Le chienchien à son pépère : Max Cachan, un vieux bonhomme frôlant les 70 ans, a une activité bien lucrative. Celle-ci intrigue beaucoup son fils André et sa belle-fille Martine.
Heure de pointe : les pensées d'Ahmed à l'heure de pointe, à Saint-Lazare.
Stupide héros : l'acteur Joe Manning joue le rôle du héros de série Madigan Canon. Mais est-il aussi intrépide que son personnage ?
Affreux, sales, mais pas méchants : plaisanteries fines entre deux chirurgiens.
Le départ annoncé : j'ai décidé de quitter Calvi Montévéquio.
TIC TAC : un drôle de réveil.
Le complice de tous les temps : l'être le plus cher qui tenta quelque chose contre moi.
Tueur de flic : l'atypique inspecteur Michel Pretori se heurte à une affaire bien difficile.
La vengeance : lorsque notre mère à tous décide de reprendre le contrôle de ses biens.
L'assassin inattendu : le cambriolage de la maison des Bruggia ne se passe pas tout à fait comme prévu.
Dans le décor : rencontres avec Madame Victor.
Au coin de la rue : visions cauchemardesques d'un SDF entre neige et vapeurs d'alcools.
La dernière scène : le petit Drake invite tous ses joyeux amis à un fameux diner.
Le survivant : expériences robotiques.
Enchevêtrement ou la porte : le châtelain Joël Thenon doit justifier de la disparition d'un détective privé dans son domaine.
Dans la tête : lorsque Joe Mourtown se venge de son voisin, Valérian Albédjian.
Mariage : un événement qui fait défiler votre vie.
Jeux de... Jeux de vilains (version explicitée) : les jeux de mo(r)ts explicités de cette nouvelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,99 €
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jeux de... Jeux de vilains (et autres nouvelles)”

Fiche technique

Résumé

"Qui que vous soyez, quels que soient votre âge et position sociale, vous serez condamné à la subir.
Certains la redoutent, la craignent à en devenir malade, tellement elle est présente dans tous les actes et événements quotidiens. D’autres la souhaitent comme une libération, ils la considèrent souvent comme la récompense suprême. De plus fous ou de plus sages l’honorent et la fêtent pour en faire une compagne acceptable, car ils savent qu’elle est le sel d’une vie, le piment qui les motive, le je ne sais quoi qui fait que les hommes se surpassent, pour tenter de rester dans les mémoires universelles.
Alors, faites comme eux, jouez avec elle, narguez-la sans scrupule, riez d’elle, même avec elle. Je vous assure qu’elle sera ainsi plus douce pour vous.
Adieu, cher lecteur."


Avec jeux de.... Jeux de vilains,Paul G. Sergeant signe un recueil de nouvelles riches et très variées (il touche en effet tous les genres littéraires) et marque son lecteur par sa plume délicate, poétique, aux tonalités d'un Simenon.

Résumé par nouvelles :

Chronique d'une mort à tancer : un hommage à l'ami Claude.
Jeux de... Jeux de vilains : lorsque la mort rencontre un enfant sur un champ de bataille.
Le retour de bâton : Martin Maxwell raconte ses souvenirs de la guerre du Vietnam.
Le chienchien à son pépère : Max Cachan, un vieux bonhomme frôlant les 70 ans, a une activité bien lucrative. Celle-ci intrigue beaucoup son fils André et sa belle-fille Martine.
Heure de pointe : les pensées d'Ahmed à l'heure de pointe, à Saint-Lazare.
Stupide héros : l'acteur Joe Manning joue le rôle du héros de série Madigan Canon. Mais est-il aussi intrépide que son personnage ?
Affreux, sales, mais pas méchants : plaisanteries fines entre deux chirurgiens.
Le départ annoncé : j'ai décidé de quitter Calvi Montévéquio.
TIC TAC : un drôle de réveil.
Le complice de tous les temps : l'être le plus cher qui tenta quelque chose contre moi.
Tueur de flic : l'atypique inspecteur Michel Pretori se heurte à une affaire bien difficile.
La vengeance : lorsque notre mère à tous décide de reprendre le contrôle de ses biens.
L'assassin inattendu : le cambriolage de la maison des Bruggia ne se passe pas tout à fait comme prévu.
Dans le décor : rencontres avec Madame Victor.
Au coin de la rue : visions cauchemardesques d'un SDF entre neige et vapeurs d'alcools.
La dernière scène : le petit Drake invite tous ses joyeux amis à un fameux diner.
Le survivant : expériences robotiques.
Enchevêtrement ou la porte : le châtelain Joël Thenon doit justifier de la disparition d'un détective privé dans son domaine.
Dans la tête : lorsque Joe Mourtown se venge de son voisin, Valérian Albédjian.
Mariage : un événement qui fait défiler votre vie.
Jeux de... Jeux de vilains (version explicitée) : les jeux de mo(r)ts explicités de cette nouvelle.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire